Le salon de musique

  • visuel_salon_musique
  • visuel_salon_musique
  • visuel_salon_musique

Le salon de musique est l'autre grande pièce de réception. Ce salon est typique du Second Empire avec ses murs tendus de rouge et ses meubles en bois foncé. La galerie supérieure rappelle certains aménagements faits pour Napoléon III au Palais des Tuileries et au Château des Rothschild à Ferrières.


Les peintures qui ornent la pièce ont souvent changé, en fonction de l’accroissement de la collection. Elles nous ramènent au XVIIIe siècle français : une Galerie en ruines d’Hubert Robert, une étonnante Tête de vieillard de Fragonard, des portraits de Perronneau ou encore un Caprice architectural de l’italien Panini. La peinture du plafond est signée par un des peintres décorateurs les plus recherchés de l'époque, Pierre-Victor Galland. Il a représenté un Apollon protecteur des arts. Ainsi, le dieu des Arts et de la Musique préside aux destinées de cette maison.


Dans la galerie supérieure étaient installés, comme sur une tribune, les musiciens costumés les soirs de concert.