La bibliothèque

  • visuel_bibliotheque
  • visuel_bibliotheque
  • visuel_bibliotheque
  • visuel_bibliotheque

Chambre à coucher de Nélie Jacquemart devenue bibliothèque, cette pièce est la plus reculée de l’hôtel. Les deux époux s’y retrouvaient pour consulter les catalogues de vente et décider de leurs futurs achats. Sur les rayonnages de deux armoires-vitrines étaient disposés des livres à reliure précieuse. Aujourd’hui, des objets ont remplacé la collection de livres anciens aux reliures trop précieuses et trop fragiles pour rester en permanence exposées à la lumière. Le mobilier de la pièce est de style et d’époque Louis XIV, dont le Cabinet Fontanges, offert par le roi à Mademoiselle de Fontanges est le fleuron le plus étonnant.

Aux murs, vous découvrez une série de tableaux flamands et hollandais du XVIIe siècle. Dès 1865, Edouard avait acquis le Portrait du docteur Tholinx par Rembrandt. Plus tard s’y est ajoutée la célèbre petite scène des Pèlerins d’Emmaüs peinte, elle aussi, par Rembrandt. Autour de cette peinture infiniment précieuse, des portraits et des paysages réunissent les noms prestigieux de Van Dyck, Frans Hals, Philippe de Champaigne, Ruysdaël.


Nélie avait aussi rassemblé ici quelques pièces de sa collection d'antiquités égyptiennes. Elles sont présentées dans la vitrine centrale et confèrent à cette salle, traditionnellement vouée à la lecture et à l'étude un côté "cabinet de curiosités". Ces objets rappellent les voyages qu'elle a fait en Egypte au tout début de ce siècle.