Partager

L’Ambassade qu’Hippolyte, la reine des Amazones envoie à Thésée, roi d’Athènes

Vittore Carpaccio (1465 - 1526)

Vers 1495, huile sur panneau de bois, 102 x 145 cm

Pourquoi est-ce un incontournable ?

Il faut insister sur la grande rareté des œuvres de Carpaccio ! La présence de cette œuvre au sein de l’hôtel Jacquemart-André souligne le caractère exceptionnel de la collection deux époux.

Mur en face en entrant
Salle vénitienne

Dans cette section vénitienne du musée italien, le panneau peint par Vittore Carpaccio se distingue par son iconographie profane alors que la majeure partie de la collection est constituée d’œuvres religieuses. Les éléments rectilignes de gauche contrastent avec le rythme enroulé de la file à droite du tableau. Carpaccio, faisant preuve de la fantaisie inventive qui le caractérise, transforme un épisode mythologique en une scène courtoise où l’on reconnaît des détails empruntés à la Venise du XVe siècle, comme la représentation des quatre jeunes gens.

En détail

La scène est empruntée à l’écrivain Boccace qui, dans sa légende de Thésée, avait abordé ce thème. Carpaccio s’autorise quelques digressions, notamment en représentant Thésée en vieillard barbu.

Le saviez-vous ?

Ce tableau a bien été vendu aux André comme étant une œuvre de Vittore Carpaccio. Cependant, le sujet de la toile n’a été découvert que plus tard.