Partager

Lampe de mosquée

Vers 1325, verre émaillé, 35 x 23 cm

Pourquoi est-ce un incontournable ?

Datant du XIVème siècle, cet objet est l’un des plus précieux de la collection d’objets rapportés par Nélie Jacquemart.

Vitrine du coffre en bois sculpté
Fumoir

A la fin de sa vie et peut-être pour rompre l’ennui d’une vie lui échappant, Nélie Jacquemart décide d’entreprendre des voyages de longue durée dans des contrées lointaines, loin de l’Italie qu’elle avait tant aimée. À deux reprises, elle visite l’Egypte, la Perse et la Syrie dont elle découvre les antiquités. Elle rapporte de ces pays des céramiques portant des inscriptions islamiques, des manuscrits et plusieurs lampes de mosquée. En verre soufflé et émaillé, cette lampe provenant de Syrie a une forme harmonieuse avec son décor constitué d’inscriptions interrompues par des écussons ou entrelacées de palmettes.

En détail

Les inscriptions polychromes décorant cette lampe sont des versets du Coran.

Le saviez-vous ?

La mention des commanditaires – l’émir Arghoun et le sultan Mamlouk Mohammed – donne tout son prix à cette pièce.