Partager

La place Saint-Marc et Le Pont du Rialto

Giovanni Antonio Canal dit Canaletto (1697 - 1768)
huile sur toile, 45 x 76 cm

Pourquoi est-ce un incontournable ?

Si le nom de Canaletto s’est imposé, c’est notamment parce qu’il a réussi la prouesse de maîtriser l’aspect documentaire : tous les bâtiments de la place sont identifiables, dans ce que l’on pourrait appeler une vue réaliste.

Mur de droite en entrant
Salon des peintures

Antonio Canal dit Canaletto rend avec la plus grande précision les vues les plus courues de la Sérénissime. On ne s’étonne donc pas de voir ici la Place Saint-Marc et le Pont du Rialto. Dominée par sa remarquable basilique et entourée de chefs-d’œuvre de l’architecture Renaissance, la place Saint Marc, centre de la vie politique et religieuse de la ville de Venise, constituait le sujet le plus demandé par les collectionneurs de vues de Venise. D’autre part, l’artiste donne un ton particulier à sa représentation en utilisant une gamme volontairement limitée et en usant habillement de toutes les nuances que la lumière autorisait : chaque coup de pinceau, chaque trait de lumière ne vaut pas en lui-même mais pour l’effet qu’il apporte à la composition.

En détail

Si Canaletto fascine pour son étonnante précision dans les paysages urbains réalistes, il ne faut pas en oublier sa maitrise dans la représentation des personnages. A bien y regarder, son œuvre fourmille de détails et de personnages aux activités diverses… un grouillement de vie sous les bâtiments imposants.

Le saviez-vous ?

L’existence d’innombrables répliques a fait douter des réelles qualités de ces tableaux. On vient de rendre récemment justice au coup d’œil d’Edouard André qui les avait achetés comme des originaux.