Au printemps 2018, Culturespaces et le Musée Jacquemart-André organisent une exposition consacrée à Mary Cassatt (1844 – 1926). Considérée de son vivant comme la plus grande artiste américaine, Cassatt a vécu près de soixante ans en France. C’est la seule peintre américaine à avoir exposé avec le groupe des impressionnistes à Paris.

Cette exposition, qui permettra aux amateurs d’art français de redécouvrir Cassatt, sera la première grande rétrospective de son œuvre depuis plus de 100 ans. Elle réunira une cinquantaine d’œuvres majeures, huiles, pastels, dessins et gravures, qui, accompagnés de divers supports documentaires, raconteront son histoire, celle d’une Américaine à Paris.

Les prêts proviendront des plus grands musées américains, comme la National Gallery of Art de Washington, le Metropolitan Museum of Art de New York, le Museum of Fine Arts de Boston, le Philadelphia Museum of Art, ou la Terra Foundation à Chicago, mais aussi d’institutions prestigieuses en France – Musée d’Orsay, Petit Palais, INHA, BnF… – et en Europe – Musée des beaux-arts de Bilbao, Fondation Calouste Gulbenkian à Lisbonne, Fondation Bührle à Zurich… De nombreuses oeuvres proviendront également de collections privées. Rarement exposées, ces œuvres seront réunies ici pour la première fois.

L’exposition illustrera ainsi l’intérêt dont Cassatt a toujours fait preuve pour les personnages plongés dans leurs pensées, qu’ils soient seuls, en famille ou dans un contexte social. Elle est particulièrement célèbre pour son approche moderne du sujet traditionnel de la mère à l’enfant, qui lui a valu une reconnaissance internationale.

Vous pourez découvrir de nombreuses facettes familières de l’impressionnisme et du postimpressionnisme français ainsi que de nouveaux éléments qui relèvent de l’identité farouchement américaine de Cassatt. En tant qu’Américaine et que femme, elle a su se frayer un chemin dans le monde masculin de l’art français et réconcilier ces deux univers.

Partager
Partager

Galerie photo

Diaporama