Partager

Les Attributs des Sciences et des Arts

Jean Siméon Chardin (1699-1779)

1731, huile sur toile, 140 x 220 cm

Pourquoi est-ce un incontournable ?

Ces deux compositions de dimension importante sont les premières du genre dans la carrière de Chardin. Elles figurent également parmi les toutes premières acquisitions réalisées par Edouard André.

Mur de droite en entrant
Salon des peintures

Ces deux panneaux décoratifs, situés de part et d’autre de la porte, proviennent de la collection de Laurent Laperlier, considérée comme l’une des plus représentatives de l’œuvre de Chardin au milieu du XIXème siècle. Les Sciences sont symbolisées par une mappemonde, une longue-vue, un microscope, une équerre, des cartes géographiques et quelques livres. Les Arts sont représentés par un buste en marbre, un bas-relief, un maillet, une palette et des pinceaux, des rouleaux de papier. Mais le peintre ne s’en tient pas à ces symboles : il les accompagne d’objets créant une atmosphère d’exotisme, évoquant ainsi de lointains voyages.

En détail

Sur le tableau Les Attributs des Sciences, on peut remarquer un objet ayant figuré dans le quotidien de l’artiste. Dans l’inventaire établi en 1737, après décès de sa première femme, sont mentionnés deux grands « tapis de Turquie », recouvrant des tables de chêne dans l’atelier de Chardin.

Le saviez-vous ?

Ces deux peintures sont une commande du comte Conrad Alexandre de Rothenbourg (1683-84-1735), pour sa bibliothèque, rue du Regard à Paris. Réalisées pour être accrochées assez haut, elles avaient en fait été initialement composées pour être vues « de dessous ».